Comment acquérir une bonne voiture d’occasion sans se faire rouler

voiture seconde main

Les voitures d’occasion continuent de remporter la palme de vente par rapport aux neuves. Le coût est, bien sûr, la raison première de ce choix. Malheureusement, beaucoup de profiteurs développent d’ingénieux moyens pour arnaquer les acheteurs crédules. Soyez vigilants lors de cette importante acquisition. Méfiez-vous des vendeurs, vérifiez scrupuleusement la voiture, et achetez dans un lieu sécurisé.

Les pièces à vérifier lors de l’achat d’une voiture d’occasion 

Vous pouvez, évidemment, faire appel à votre mécanicien pour effectuer la vérification. Néanmoins, sachez que cela n’a rien de sorcier. Le premier élément important est l’état de la carrosserie. N’hésitez pas à toucher l’extérieur. De cette manière, vous sentirez les points non alignés. Ensuite, le visuel de l’habitacle. Rappelez-vous qu’une voiture d’occasion n’a pas à avoir l’air d’une épave. La chose à laquelle les acquéreurs pensent le moins lors de l’achat auto consiste à se pencher sous le véhicule. Vous n’allez pas détailler ces pièces. L’important est qu’il n’y ait pas de traces de fuites, de rouille ou de coups sur les pots d’échappement et autres. Les pneus ne seront ni trop lisses ni trop fins. Si de petites imperfections apparaissent, parlez-en immédiatement au vendeur. A défaut d’obtenir une réparation, négociez un rabais. La vérification du moteur, par contre, nécessite l’intervention d’un professionnel de la mécanique.

Les précautions et garanties à prendre au moment même de l’achat

Les risques existent surtout si vous vous adressez à un vendeur particulier. Exigez des papiers en bonne et due forme. Le nom, l’adresse exacte et si besoin une preuve de la véracité de ces informations. Demandez les reçus, les factures et les cahiers d’entretien. Le bon de commande et les papiers utiles à l’immatriculation de la voiture ne sont pas qu’à parcourir. Les risques s’amoindrissent avec un concessionnaire, néanmoins, restez attentifs. Exigez un essai sur route, et de préférence, demandez à conduire. Sachez que même une voiture de seconde main bénéficie de garanties. La durée de la garantie du constructeur se lit sur le bon de commande. Souscrivez toujours à la garantie légale. Celle-ci permet d’obtenir réparation en cas de vice caché. Cette garantie de constructeur ne se substitue pas à la garantie de conformité.

Les choix à faire avant l’achat pour assurer l’après acquisition

Auprès d’un mandataire, il y a plus de choix de modèles et de genres. Comme il peut vous vendre des voitures qu’il n’a pas en stock, sa panoplie est plus large. Par contre, en cas de problème sur le produit, vous ne pourrez attaquer un particulier qu’en déposant une plainte. Le mieux est de minimiser les risques lors de l’achat auto en se renseignant au maximum. Alors que le concessionnaire sera tenu automatiquement responsable.

Concernant le paiement, rappelez-vous que l’acompte bloque la voiture. Elle vous est réservée. Vous disposez de 7 jours pour vous rétracter. Au-delà, l’argent versé est perdu. Les arrhes ne prédisposent à rien. La voiture reste susceptible d’être vendue à un tiers. Seulement, le professionnel est tenu de donner le double du montant initial des arrhes au premier acquéreur éventuel.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now ButtonAppelez nous vite